Les invasions barbares et leurs conséquences

De la province d'Anjou au département de Maine-et-Loire...une indéniable continuité, une riche histoire à découvrir.

 

Le déferlement des "barbares"

A partir de la seconde moitié du IIIe siècle, les invasions barbares venues d'Europe centrale déferlent sur l'Empire et sonnent le glas de la paix romaine. Quoique plus tardivement touché par les raids terrestres que les provinces orientales de la Gaule, l'Anjou subit néanmoins, dans le dernier quart de ce siècle, la piraterie des Francs puis des Saxons, venus par mer et remontant la Loire. Même si aucun récit ne permet de retracer le détail des évènements, de nombreux signes manifestent une période de troubles graves : oppida celtes restaurés, trésors enfouis, murailles élevées autour des centres d'habitation resserrés, villas abandonnées…
La  capitale de la civitas s'est elle-même repliée sur le coteau qui domine la Maine, à l'intérieur d'une enceinte –entre les actuels château et cathédrale- encore en partie visible aujourd'hui. C'est à cette époque qu'au nom de Juliomagus se substitue celui d'Angers, Andegavis urbs, la ville des Andecaves, manifestant l'éloignement de l'autorité romaine.

L'effondrement de l'empire romain

L'insécurité matérielle se double d'une insécurité politique lorsque l'Empire lui-même vacille. A la fin du IIIe siècle l'Anjou se rallie un temps à l'empire gaulois des usurpateurs Postumus, Victorinus et Tetricus (260-273). Aux IVe et Ve siècles, le cadre romain ne constitue plus qu'une survivance institutionnelle, malgré les efforts d'Egidius et de son fils Syagrius pour maintenir dans les pays d'entre Somme et Loire un semblant de romanité. Les nouveaux occupants sont désormais installés, parfois en colonies de fédérés comme les Sarmates, dont le nom de Sermaise perpétue le souvenir. Et lorsqu'en 471 le comte Paul, probablement gouverneur romain de la cité, périt lors de la prise d'Angers par des pirates saxons, ce sont les troupes franques de Chilpéric, père de Clovis, qui expulsent ces derniers de la ville, préfigurant la transition définitive du pouvoir en leur faveur.



Fiche précédente : L'Anjou romain

Fiche suivante : Les premiers temps chrétiens
Actualités

Journées du patrimoine : Le Département ouvre sept propriétés !

Samedi 19 et dimanche 20 septembre, les angevins pourront profiter des Journées européennes du...


20.04.2011

Le millénaire de Baugé

En 2011, Baugé commémore ses 1000 ans d’existence. Un événement que la ville entend fêter de bien...


19.09.2012

Par ici la sortie

Cinéma, musique, théâtre, patrimoine… le Département de Maine-et-Loire et ses partenaires offrent...


© Département de Maine-et-Loire - Tous droits réservés